QUI A TUÉ RÉMI FRAISSE ?

Rémi Fraisse 2
Feu Rémi Fraisse (2014)

À la lumière des révélations fracassantes faites par le président de la République lui-même déclarant sa responsabilité totale dans l’affaire Benalla, qui rappelons-le est une affaire de barbouzes, je me pose la question de savoir qui a tué Rémi Fraisse.

JUSTICE POUR RÉMI FRAISSE !

À l’époque du meurtre de ce jeune étudiant idéaliste et pacifique de 21 ans, assassiné à Sivens dans le Tarn le 26 octobre 2014, la police avait été accusée — comme cela a été le cas au début de cette nouvelle affaire dite Benalla — alors qu’il se pourrait tout à fait, suite aux révélations d’Emmanuel Macron, qu’il se soit agi de barbouzes de l’Élysée (Hollande était président) venus semer la merde et la mort lors d’une manifestation tout à fait légitime de revendication populaire : le peuple est souverain, ne l’oublions pas.

Comme nous l’avons constaté, les barbouzes de l’Élysée semblent jouir de l’impunité totale… pour le moment. Ce qui nous renseigne sur le fait qu’ils sont employés pour casser du Français récalcitrant sans que l’on puisse les atteindre en retour ni leur faire payer pour leurs crimes. C’est extrêmement grave.

Je crois qu’il est essentiel que la chaîne de responsabilité dans le meurtre de ce jeune garçon soit définitivement élucidée afin de sanctionner tous les responsables, d’autant plus que deux jours après ce meurtre, Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, avait déclaré aux médias : «il ne s’agit pas d’une bavure»… S’agissait-il donc d’un plan d’action ? Rémi Fraisse a-t-il été ciblé par son assassin ?

La question se pose. Une enquête parlementaire pourrait avoir à se pencher sur cette question. Nous ne sommes pas des canards que l’État peut décider de tirer quand cela lui chante au moyen de barbouzes irresponsables et excités. Nous sommes le peuple souverain et nous avons notre mot à dire s’agissant de notre PATRIMOINE COMMUN et de toute chose nous concernant de près ou de loin dans ce pays. Nous devons déterminer si nous voulons une République propre ou une République de mafieux sanguinaires et avides ; celle que précisément nous avons aujourd’hui…

Mort de Rémi Fraisse : l’enquête bâclée de la gendarmerie : https://www.lemonde.fr/police-justice/article/2015/10/23/mort-de-remi-fraisse-l-enquete-baclee-de-la-gendarmerie_4795289_1653578.html

Non-lieu dans l’affaire Rémi Fraisse : le Net français condamne un «meurtre d’État» : https://fr.sputniknews.com/france/201801091034679873-remi-fraisse-net-francais/

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

Un commentaire

Les commentaires sont fermés.