LE BUT DES VACCINS EST BIEN DE TUER !

Vaccination collective

UN EMPOISONNEMENT OBLIGATOIRE, MAIS… REMBOURSÉ

par Dominique Delabarre

Une condamnation arrive à point nommé… 

Le gouvernement américain perd un procès historique aux conséquences énormes…

L’avocat spécialisé dans les blessures par vaccin Robert F. Kennedy Jr., Del Bigtree, producteur du documentaire anti-vaccin supprimé, Vaxxed et Informed Consent Action Network (ICAN), sont crédités de cette victoire.

Source : https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=2644878922294595&id=552756144840227&comment_id=2644881998960954

Ils ont exigé les documents gouvernementaux pertinents prouvant que tous les vaccins approuvés par le gouvernement fédéral avaient été testés pour leur qualité au cours des 32 dernières années

Il n’y en avait aucun…

Voici les énormes implications juridiques et pratiques de cette victoire juridique pour le peuple américain (et par voie de conséquence, de tous les pays contrôlés par l’OMS).

Le ministère américain de la Santé et des Services sociaux ainsi que tous les fabricants de vaccins mentent au peuple américain depuis plus de 30 ans au sujet de l’efficacité et de la sécurité des vaccins; cela peut finalement signifier que l’intérêt de la poursuite de l’existence – au moins dans leur forme actuelle – de cinq agences américaines de «santé» est désormais mis en doute : le CDC, la FDA, l’OIM, le NIH et la partie «Santé» du DHHS lui-même ; cela peut également menacer l’existence de commissions médicales d’État et de guildes médicales exclusives comme l’AMA.

Cela signifie également que les fabricants de vaccins ont été exemptés  frauduleusement de ce que tous les autres fabricants de médicaments pharmaceutiques ont été contraints de faire concernant la re-certification semestrielle pour la qualité et l’efficacité – ce qui signifie que leurs vaccins n’ont jamais été testés pour la qualité et n’ont pas démontré l’innocuité ou l’efficacité depuis plus de 30 ans.

Quelques chiffres

  • En 1999 au Tennessee, il y a eu une explosion de cas d’oreillons, malgré des taux de vaccination élevés. Or 75 % des enfants qui l’ont contracté avaient été vaccinés.

  • En 1994,1995 et 1999 en Suisse, 1 000 personnes ont contracté les oreillons, avec des taux de vaccination de plus de 95 % dans tout le pays. Parmi les personnes touchées, 78 % étaient vaccinées et ont quand même contracté la maladie.

  • En 1996, il y a eu 2 778 cas de coqueluche aux Pays-Bas, malgré un taux de vaccination de 96 %. Parmi les personnes touchées, 89 % des enfants étaient dûment vaccinés.

  • Depuis l’introduction de la vaccination contre la méningite, les cas de maladie et la fréquence de la maladie ont augmenté de 40 %.

  • En 2001 en Afrique, après le DTC (vaccination contre la polio) la mortalité infantile  a été deux fois plus élevée.

  • En 2005, il y a eu 33 décès de nourrissons après une vaccination sextuple avec Hexavac.

  • En 2009, 1 470 cas de complications vaccinales ont été signalées, dont 83 décès après la deuxième vaccination sextuple avec Infanrix hexa.

  • En Chine 250 000 vaccins défectueux

  • En Inde plus de 450 000 cas de paralysie et de décès signalés par des vaccins oraux

  • L’OMS admet une éclosion de poliomyélite aux Philippines causée par des vaccins antipoliomyélitiques… «due à un poliovirus de type 2 dérivé d’un vaccin»

  • Le pire de tous le vaccin HPV – soi-disant contre le risque de cancer du col de l’utérus qui serait conséquent à long terme au papillomavirus (maladie bénigne qui s’auto guérit en 18 mois) a déjà transformé en légumes (paralysies voire décès) tant de jeunes filles ados dans le monde, qui étaient en pleine santé et joie de vivre.

  • Etc. Etc.

Les composants des vaccins :

Les composants des vaccins

source : http://desiebenthal.blogspot.com/2017/02/mercure-trouvees-dans-tous-les-vaccins.html

Aujourd’hui, presque tout le monde sait que ces doses de vaccin contiennent du mercure, des composés d’aluminium, du formaldéhyde, de la nanotechnologie, des séquences de virus dangereux, etc. ! Par exemple, le formaldéhyde qui était anciennement un composant des vernis pour le bois a été interdit parce que les vapeurs du bois verni inhalées dans les chambres à coucher sont très nocives pour la santé… Mais pour nos enfants, il n’y a aucun problème à inoculer dans leur sang un tel poison ?

Alors qu’aucun médicament ne peut être diffusé au niveau public sans AMM (autorisation de mise sur le marché), les vaccins en sont dispensés, et l’industrie pharmaceutique n’est même pas obligée de déclarer avec précision tous leurs composants. Alors qu’on retrouve systématiquement de l’aluminium dans le cerveau de ceux qui ont un dérèglement à vie de leur système immunitaire comme dans celui des Alzheimer.

Exemple : La flambée d’autisme en France (1 enfant sur 55 contre 1 sur 25 000 il y a 15 ans)

De plus, pourquoi les grands labos ont-ils réussi à faire voter une loi américaine leur garantissant l’immunité juridique en cas de complications conséquentes, même graves, même mortelles?

Des effets secondaires gravissimes :

Aux USA : le Dr Alan Palmer précise dans son nouvel ouvrage «THUTH WILL PREVAIL» (La vérité l’emportera) :

  • En 2008, le CDC américain déclara qu’un enfant américain sur 6 était atteint de désordres mentaux, type autisme ou autres.

  • En 2018, ce chiffre est passé à 1 enfant sur 4.

  • En 2032, les projections de ce phénomène, évoquent qu’un enfant sur 2 sera atteint d’autisme. C’est la destruction (programmée) de toute une génération par la politique vaccinale.

Questionnements

  •  Pourquoi y a-t-il des milliers de cas dramatiques dont les médias ne sont pas autorisés à parler ?

  •  Pourquoi en 2015, en cinq semaines 14 médecins sont morts mystérieusement : C’étaient TOUS des opposants à la vaccination…

  •  Pourquoi l’espérance moyenne de vie qui était régulièrement croissante depuis plusieurs siècles commence à s’inverser avec des enfants risquant de vivre moins longtemps que leurs parents.

  • Pourquoi le plan Blue Beam prévoit-il pour les années qui viennent une généralisation de l’obligation vaccinale pour tous les âges, avec barrage professionnel et barrage d’accès aux services publics de tous ceux qui ne s’y seront pas soumis ?

  • Pourquoi avoir le droit de refuser tout acte médical mais pas un vaccin ?

Que faire ?

  • Ce cas peut désormais être légalement cité par tous les parents mandatés frauduleusement par toute réglementation / exigence gouvernementale / organisationnelle selon laquelle ils doivent vacciner leurs enfants pour l’école ou toute autre activité, pour arrêter la vaccination forcée de leurs enfants.

  • Ce cas peut désormais être légalement cité par tous les employés mandatés par leur employeur pour se faire vacciner afin de conserver leur emploi.

  • Ce cas peut désormais être légalement cité par tous ceux qui demandent une indemnisation pour une blessure due au vaccin, ce qui rend probable la faillite légale de l’industrie des vaccins pharmacologiques dans un proche avenir, comme Bayer-Monsanto après la victoire juridique historique remportée par les mourants.

L’avenir de la médecine allopathique sous sa forme actuelle est maintenant mis en doute, ainsi que celui du cartel pharmaceutique mondial, car presque tous les médicaments prescrits par les praticiens allopathiques proviennent de sociétés «pharmacidiques» (qui tuent) qui ont également commis des fraudes et des blessures vaccinales.

L’existence des médias d’information traditionnels des États profonds sera désormais également menacée, puisque 70% de leurs revenus proviennent du cartel pharmaceutique mondial, qui en Amérique a été responsable de 750 000 à 1 million de sacrifices humains par an, pendant au moins le dernier demi-siècle. Les taux d’autisme vont maintenant probablement chuter, libérant le peuple américain d’une autre débilité profonde provoquée par l’État, et fournissant des preuves supplémentaires de l’autisme de masse causé par la vaccination.

Tous les responsables gouvernementaux qui ont adopté des lois légalisant la fraude aux vaccins au niveau national ou international, ou qui ont autrement aidé et encouragé cette fraude aux vaccins, peuvent désormais être accusés de fraude, de malversation et, dans certains cas, de crimes de guerre en vertu du Code de Nuremberg.

LA PAROLE EST A LA DÉFENSE…

Maitre «Buzyness» vous avez la parole…

Maitre «Buzyness

source : https://twitter.com/franceinter/status/1095225992652701697?lang=fr

sources de l’information :

Partagé, le 21 janvier 2020, par : Réseau International.net https://reseauinternational.net/un-empoisonnement-obligatoire-mais-rembourse/


Les Notes de BibiCabaya :

Le CDC (Centre de Prévention et de Contrôle de la Maladie – Center for Disease Control and Prevention), les NIH (Instituts Nationaux de la Santé – National Institutes of Health), l’OIM (Organisation Internationale pour la Migration – International Organization for Migration), situé en Suisse, la FDA (Administration des Aliments et des Drogues – U.S. Food and Drug Administration), le NCDHHS (Ministère de la Santé et des Services Humains – Department of Health and Human Services), et l’AMA (Association Américaine de Médecine – American Medical Association) sont TOUS des sociétés privées à BUT LUCRATIF (à l’instar de la Réserve Fédérale qui n’est ni une réserve ni fédérale). Ce ne sont pas des « institutions étatiques » comme on se l’imagine et dont le but serait de veiller au bien-être de la population. Ce sont des entreprises PRÉDATRICES qui utilisent la VIE HUMAINE pour faire un maximum de fric. C’est la MÊME CHOSE EN FRANCE. Cela s’appelle la CORPORATOCRATIE : le pouvoir par les entreprises (les grandes entreprises).

Fort de cette information (l’article de Dominique Delabarre), nous pouvons nous opposer avec succès à tous les fils et filles de Satan qui essaient de nous crever ou de nous pourrir la vie et la santé avec leurs saloperies de vaccins ; et dont ils savent PARFAITEMENT que ce sont des saloperies, même s’ils nous racontent d’une voix mielleuse et d’un air candide que c’est la meilleure solution pour nous.

RETENEZ BIEN CECI : vous n’avez AUCUNE obligation légale, sociale, familiale ou morale, d’accepter pour vous ou pour vos enfants QUOI QUE DISE LA « LOI » (les « lois » se contredisent à dessein de façon à nous confondre) des vaccins contenant des produits toxiques et mortels. Je vous rappelle que la peine de mort a été abolie en France et QU’AUCUNE ÉPIDÉMIE aussi gravissime soit-elle ne saurait représenter une « opportunité » de la remettre en vigueur. Or, se faire injecter une de ces saloperies, surtout s’agissant d’un enfant (mais c’est valable aussi pour les adultes), EST UNE PEINE DE MORT EXTRA-JUDICIAIRE !!!

Message aux parents d’enfants ASSASSINÉS au moyen de vaccins :

Tous les parents d’enfants qui sont morts suite à l’injection d’un vaccin ces dernières années (et cela en fait beaucoup), devraient poursuivre Marisol Touraine et Agnès Buzyn au pénal pour qu’elles nous expliquent en quoi le mercure, l’aluminium, les cellules cancérisées, l’ADN et l’ARN rivaux et des PARTICULES INCONNUES CLASSÉES SECRET DÉFENSE [*] — parmi d’autres ingrédients à faire se hérisser les cheveux sur la tête — pourraient concourir à la santé du NOUVEAU-NÉ et être considérés comme BÉNÉFIQUES pour des enfants dont le système immunitaire n’est pas finalisé, et ceci en dépit de tous les avertissement donnés par des médecins dont le Dr. Henri Joyeux qui a été rayé de l’Ordre des Médecins (une entreprise privée criminelle) pour avoir sonné l’alarme ! Ces femmes sont deux mercenaires : des criminelles qui tuent pour de l’argent. C’est un fait connu qu’elles ont des liens avec les laboratoires de BigPharma et «liens avec des laboratoires» signifie qu’elles sont probablement sur leur payroll

[*] Le «secret défense» relève du domaine MILITAIRE, ce qui signifie que les vaccins SONT BIEN DES ARMES MORTELLES dirigées contre ceux qui sont inoculés.

Dispositions du Code Pénal :

Article 312-1 du Code Pénal ; Extorsion : “L’extorsion est le fait d’obtenir par violence, menace de violences ou contrainte soit une signature, un engagement ou une renonciation, soit la révélation d’un secret, soit la remise de fonds, de valeurs ou d’un bien quelconque. L’extorsion est punie de sept ans d’emprisonnement et de 100 000 euros d’amende.” [mon emphase]

Article 313-1 du Code Pénal ; Escroquerie : “L’escroquerie est le fait, soit par l’usage d’un faux nom ou d’une fausse qualité, soit par l’abus d’une qualité vraie, soit par l’emploi de manœuvres frauduleuses, de tromper une personne physique ou morale et de la déterminer ainsi, à son préjudice ou au préjudice d’un tiers, à remettre des fonds, des valeurs ou un bien quelconque, à fournir un service ou à consentir un acte opérant obligation ou décharge. L’escroquerie est punie de cinq ans d’emprisonnement et de 375 000 euros d’amende.” [mon emphase]

Article 121-3 du Code Pénal ; Mise en danger de la vie d’autrui : “Il n’y a point de crime ou de délit sans intention de le commettre. | Toutefois, lorsque la loi le prévoit, il y a délit en cas de mise en danger délibérée de la personne d’autrui. | Il y a également délit, lorsque la loi le prévoit, en cas de faute d’imprudence, de négligence ou de manquement à une obligation de prudence ou de sécurité prévue par la loi ou le règlement, s’il est établi que l’auteur des faits n’a pas accompli les diligences normales compte tenu, le cas échéant, de la nature de ses missions ou de ses fonctions, de ses compétences ainsi que du pouvoir et des moyens dont il disposait. | Dans le cas prévu par l’alinéa qui précède, les personnes physiques qui n’ont pas causé directement le dommage, mais qui ont créé ou contribué à créer la situation qui a permis la réalisation du dommage ou qui n’ont pas pris les mesures permettant de l’éviter, sont responsables pénalement s’il est établi qu’elles ont, soit violé de façon manifestement délibérée une obligation particulière de prudence ou de sécurité prévue par la loi ou le règlement, soit commis une faute caractérisée et qui exposait autrui à un risque d’une particulière gravité qu’elles ne pouvaient ignorer. | Il n’y a point de contravention en cas de force majeure.” [mon emphase]

Article 221-6 du Code Pénal ; Meurtre : “Le fait de causer, dans les conditions et selon les distinctions prévues à l’article 121-3, par maladresse, imprudence, inattention, négligence ou manquement à une obligation de prudence ou de sécurité imposée par la loi ou le règlement, la mort d’autrui constitue un homicide involontaire puni de trois ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende. En cas de violation manifestement délibérée d’une obligation particulière de prudence ou de sécurité imposée par la loi ou le règlement, les peines encourues sont portées à cinq ans d’emprisonnement et à 75 000 euros d’amende.” [mon emphase]

Article 221-5-3 du Code Pénal ; Empoisonnement : “Le fait d’attenter à la vie d’autrui par l’emploi ou l’administration de substances de nature à entraîner la mort constitue un empoisonnement. L’empoisonnement est puni de trente ans de réclusion criminelle.” [mon emphase]

Article 211-1 du Code Pénal ; Génocide : “Constitue un génocide le fait, en exécution d’un plan concerté tendant à la destruction totale ou partielle d’un groupe national, ethnique, racial ou religieux, ou d’un groupe déterminé à partir de tout autre critère arbitraire, de commettre ou de faire commettre, à l’encontre de membres de ce groupe, l’un des actes suivants : • atteinte volontaire à la vie ; atteinte grave à l’intégrité physique ou psychique ; • soumission à des conditions d’existence de nature à entraîner la destruction totale ou partielle du groupe ; • mesures visant à entraver les naissances ; • transfert forcé d’enfants. Le génocide est puni de la réclusion criminelle à perpétuité.” [mon emphase].

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

6 commentaires

  1. […] Le but des vaccins est bien de tuer !Les vaccins tuent ― Ils diront que c’est le Covid !Vaccins Covid : responsabilité civile et pénale ― Pas un chat en vue !!Vaccins géniques : Plainte pénale pour crime contre l’humanitéLe gouv. US perd le procès sur les vaccins qui fera jurisprudenceLes virus imaginaires […]

  2. […] Je suis moi-même intéressée par ce projet de coup d’État. En effet, j’aurais bien aimé que tous ces criminels soient virés des strates du pouvoir, mais je doute de plus en plus que Rémy Daillet-Wiedemann en soit capable, sinon il me semble que ce serait déjà fait après ses annonces tonitruantes qui indiquaient qu’il était prêt à l’action. Mais force est de constater qu’en ce moment même il «recrute» du soutien et des effectifs, signe qu’il n’est pas prêt contrairement à ses annonces. Il m’a fait une très bonne impression, ce garçon, et j’ai relayé ses annonces… Mais dans quelques semaines l’armée et la police seront possiblement à la porte de chacun et le crime prévu contre le peuple sera mis en œuvre : c’est un crime de vacciner des gens avec des produits toxiques qui n’ont rien à voir avec la santé, et en plus contre leur gré et sans divulgation de ce que contiennent vraiment ces produits ; certaines substances sont classées «secret défense» ! […]

  3. […] Pour en revenir aux vaccins, gardez présent à l’esprit que PERSONNE, quels que soient les statuts (règles statutaires nommées «lois» et «règlement»), ne peut vous obliger à accepter dans votre corps et celui de vos enfants des substances toxiques et/ou inconnues qui stérilisent et transforment votre ADN et dont certaines sont classées «secret défense» (voir mon article intitulé Le but des vaccins est bien de tuer !). […]

Les commentaires sont fermés.